WATER POLO

Le water-polo est un sport collectif, affrontant deux équipes de sept joueurs dans chacune des deux équipes c’est-à-dire d’un gardien de but, d’un arrière central, de deux joueurs formant la ligne extérieure, de deux ailiers et enfin d’une pointe.

WATER-POLO-10

Un match dure 32 minutes divisées en quatre périodes de huit minutes de temps réel, deux minutes de repos entre chaque période et cinq minutes entre la deuxième et troisième période.

Chaque poste à son importance :

-L’arrière central doit contrôler la pointe et est régulièrement.
-La ligne extérieure se coordonne avec l’arrière pour défendre conjointement.
-Les ailiers alternent entre l’attaque et la défense
-La pointe tente de faire reculer l’arrière dans le but de permettre à la ligne extérieure de trouver des positions de tirs.
-Le gardien : n’a pas de limite sur l’ensemble du terrain, mais ne doit en aucun cas sortir de la zone délimitée du terrain. Il s’agit du seul joueur à pouvoir utiliser ses deux mains.

Une équipe dispose de trente secondes d’attaque pour tirer au but à partir du moment où elle le récupère. Sans quoi la balle revient à l’équipe adverse. D’autres fautes comme jouer le ballon avec les deux mains, gêner un adversaire qui ne dispose pas du ballon, pousser un adversaire, tenir le ballon sous l’eau, s’aider d’un coin de la piscine…peuvent être des raisons pouvant pénaliser un joueur.
Mais il existe aussi des fautes d’exclusion, c’est à dire les fautes dites « graves ». Parmi ces fautes nous avons des fautes de brutalités comme tirer, attraper, pousser un joueur ou le gêner alors qu’il ne possède pas le ballon, la sortie de l’eau sans permission d’un des joueurs, la gêne d’un adversaire pendant un temps mort…

Comme tout sport, le water-polo a ses avantages puisqu’il permet de renforcer les muscles en préservant les articulations, améliore le système cardiovasculaire et l’ensemble des capacités respiratoires. Découvrez le reportage réalisé par le Progrès en cliquant sur ce lien.